Carticipe Strasbourg


Carticipe

 » Carticipe n’a pas remplacé les réunions publiques et les échanges de courrier, mais on a pu intégrer aux synthèses les avis d’un public qu’on n’avait jamais dans les concertations, les jeunes, les geeks… et tous ceux qui ne pensaient pas que leur idée pouvait avoir de l’importance ou recueillir l’approbation d’autres citoyens. On a eu plus de 500 propositions, ce qui est pas mal pour une ville de 50 000 habitants « 

 

 

 

Source : Carticipe Strasbourg

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn